Quand les Arts réveillent le Patrimoine

Sur les chemins de traverse entre l'Abbaye de Coat Malouen et Bulat-Pestivien

Abbaye de Coat Mallouen - Guillaume Guintrand

Guillaume Guintrand

Chargé de la médiation du patrimoine et des expositions à l'Abbaye de Coat Mallouen

  • Guingamp - Baie de Paimpol, c'est La diversité des paysages
  • Ta journée idéale Une journée ensoleillée en bord de mer
  • Ta philosophie Faire et laisser faire
  • Ton spot Porz Even
  • Ton péché mignon La culture
  • Ta passion Les arts visuels

Le lundi suivant le Pardon de Notre-Dame de Bulat, début septembre, ne ratez pas la foire aux chevaux de Bulat, qui anime la place du village d’une belle effervescence !

Partagez votre expérience

#guingampbaidepaimpol

Au coeur du pays Plinn, se cache un lieu unique où l’art contemporain donne un nouveau souffle à un patrimoine ancestral patiemment sorti de l’oubli. On ne vient pas à l’Abbaye de Coat Malouen par hasard. Empruntant les petites routes ondulant dans le bocage vallonné, amateurs et promeneurs viennent chaque année de toute la Bretagne pour y découvrir une programmation éclectique et internationale. Et pourtant, en arrivant au pied de l’ancienne abbaye cistercienne, c’est à chaque fois ce même sentiment de débusquer un petit joyau caché au détour d’un chemin qui survient.

Coat Malouen, ou l’art au détour du chemin

Entourée d’un paysage digne d’un film d’époque, une façade percée de vingt-et-une fenêtres se dresse fièrement, tel un immuable décor de théâtre. Dans un jeu de cache-cache et de perspectives, des sculptures énigmatiques s’insèrent comme par effraction à l’ombre des murs centenaires, et nous interpellent autant qu’elles instaurent le dialogue avec les vieilles pierres.

Un livre d’Histoire à ciel ouvert

Progressivement, les regards s’aiguisent et les détails prennent vie. Derrière la vénérable façade, les fondations d’un ancien cloître se révèlent sous nos pieds. Réfectoire, aumônerie…. : des ardoises posées ici et là dévoilent discrètement l’usage des pièces de l’abbaye, et aident l’imaginaire à reconstituer la vie des moines qui occupaient les lieux jusqu’en 1796.  Dans l’abbatiale à ciel ouvert, les pierres tombales posées dans l’herbe et admirablement sculptées rendent le souvenir de ces anciens occupants quasiment palpable.

Fenêtre ouverte sur l’art contemporain

On pénètre enfin dans les écuries du XVIIIème siècle, abritant désormais une galerie d’art contemporain prisée des connaisseurs. Chaque été, un artiste soigneusement choisi y expose son travail au regard des amateurs éclairés comme des promeneurs curieux. Les oeuvres ne laissent personne indifférent : elles émeuvent autant qu’elles interrogent et ouvrent une fenêtre sur la création contemporaine, là où on ne l’attendrait pas.

A Bulat-Pestivien, l’Histoire gravée dans le granit

Un peu plus à l’ouest, nous filons vers Bulat-Pestivien, joli village reconnu pour la richesse de son patrimoine. La flèche de l’église la plus haute des Côtes d’Armor, tel un amer à la campagne, nous guide vers cet ancien lieu de pèlerinage. Une balade découverte fait le tour des petits joyaux de granit parsemant le village, comme les fontaines ouvragées des Sept-Saints et du Coq… Nous nous attardons dans l’enclos paroissial : les murs de l’église constituent un incroyable imagier de granit ! Parmi les visages d’enfants et le bestiaire varié, l’Ankou, “spectre de la mort hurlant”, est saisissante d’expressivité.

Côté nord, saurez-vous retrouver le petit clin d’oeil laissé par les sculpteurs de l’époque ?

Ch’ty Coz, au centre du monde magique

Nous terminons notre journée au Ch’ty Coz, petit café de pays installé sur la place. Le Centre du Monde Magique, dit la pancarte. Encore un lieu atypique dont la programmation culturelle fait déplacer toute la Bretagne !

Ce bar-brocante-salle de concert est le lieu de rendez-vous de tous les artistes et musiciens du Centre Bretagne, et le paradis des amoureux de la broc’. Tout le monde se mélange, dans une ambiance conviviale, sans chichi.  A chaque tablée, les sourires et le “tu” sont de rigueur. Des musiciens improvisent un boeuf, le temps se suspend un moment. Une sympathique parenthèse dans un lieu qui mérite à coup sûr le détour !

  • Eglise de Bulat-Pestivien @Stephanie Dabernat
  • Le Ch'Ty Coz @Stephanie Dabernat
  • Eglise de Bulat-Pestivien @Stephanie Dabernat
  • Abbaye de Coat Mallouen @Emmanuel Berthier
  • @L'oeil de Paco - Le ch'Ty Coz, café de pays
  • @L'Oeil de Paco - Ch'Ty Coz - café de pays
  • Le Ch'Ty Coz @Stephanie Dabernat
  • Eglise de Bulat-Pestivien @Stephanie Dabernat
  • @L'Oeil de Paco - Ch'Ty Coz - café de pays
  • Art contemporain @Abbaye de Coat Mallouen