Gorges du Corong

à Saint-Nicodème

LARBI Gilles/CRTB
LARBI Gilles / CRTB
  • Du parking, vous pouvez emprunter le circuit de randonnée du Minez Guellec qui vous mènera jusqu’aux gorges du Corong.
    C’est le ruisseau du Follézou qui ronronne sous les chaos rocheux. Il a réussi à se frayer un chemin malgré les blocs qui s’opposent à son passage.
    Au milieu où se côtoient l’eau, la roche et la forêt… c’est l’endroit rêvé pour l’installation d’une végétation spécifique. Certaines mousses et fougères recouvrent quant à elles les faces ombragées des blocs rocheux.
    On affirme dans la région que le Corong est l’œuvre de Boudedé, un géant qui fut le premier homme qui est vécu en Bretagne. Un jour Boudedé, ses cinq sous en poche, se promenait sur la route qui contournait alors la forêt de Duault. Le chemin était malaisé et les sabots de Boudedé s’emplissaient de gravier.
    Bientôt il eut les pieds en sang. Alors, d’un geste de colère, il vida dans la vallée tous les cailloux accumulés dans ses sabots. Ces cailloux ont grandi. Ce sont aujourd’hui les pierres du Corong.