Archipel de Bréhat

Un archipel de sensations !

Entièrement piétonne, l’île de Bréhat c’est la promesse du temps retrouvé, celui de votre propre tempo...

L’île de Bréhat, une parenthèse hors du temps

Envie de voir la vie en rose ? Mettez le cap sur l'île de Bréhat, appelée à juste titre l'île aux fleurs ! Le paradis se trouve seulement à quelques encablures du continent au départ de la pointe de l'Arcouest ! Ici la magie opère instantanément.

Vous serez charmés par le tableau coloré et fleuri des différents panoramas de l'île : agapanthes, eucalyptus, camélias ou mimosas ... Baigné d'une lumière incomparable qui sublime le granite rose, l'île de Bréhat de 400 âmes se parcourt uniquement à pied ou à bicyclette !

Accessible par bateau, l'île de Bréhat se visite uniquement à pied ou à vélo

Accéder à l'île de Bréhat

Les Vedettes de Bréhat vous embarquent pour une traversée de 10 min depuis la Pointe de l'Arcouest. Mais vous pouvez aussi opter pour la formule futée ! Celle-ci inclut un tour de l'île commenté en 45 min. en bateau avant de débarquer sur l'île aux fleurs... En plus, vos billets vous permettent de partir quand vous voulez !

L'île de Bréhat en vidéo

Bréhat, à pied

Respirez le parfum fleuri du printemps, humez la marée, observez le paysage qui se dévoile au seul rythme de votre marche, tendez l’oreille (quelques sonnettes de vélo au loin…), profitez d’une crique abritée pour un bain imprévu, Bréhat, l’île aux fleurs et aux rochers de granite rose s’offre à vous…  

Bréhat, en vélo

Parcourez l’île du nord au sud en vélo et retrouvez votre âme d’enfant. Offrez-vous le spectacle majestueux de l’archipel autour des îles maîtresses…
Au bout de l’effort, le paysage est magique, la sieste au détour des chemins creux totalement apaisante !

Bréhat, en bateau

A moins que vous ne souhaitiez profiter à bord de votre propre bateau d’un pique-nique au « Trou de la souris » ? !
De nombreuses escales et mouillages de rêves pour aller passer la journée à Bréhat …

Bréhat, en kayak

Ou peut-être serez-vous quitte pour une fabuleuse rencontre ? Il parait qu'un phoque aime jouer avec les pagaies ...

 

 

Balades guidées à Bréhat en compagnie de Jean-Michel Correc

Accessibles à tous, les balades guidées proposées par Jean-Michel Correc, vous permettent d'agrémenter votre découverte de l'île par des explications sur l'histoire de Bréhat, les lieux visités, les incontournables mais aussi les plus secrets ainsi que la vie au quotidien des Bréhatins.

 

Conseils et infos pratiques pour visiter l'île de Bréhat

>> Comment arriver aux Vedettes de Bréhat ?

L'embarquement pour Bréhat se fait au port de l'Arcouest à Ploubazlanec, à quelques kilomètres de Paimpol.
Préparez votre itinéraire sur Google Map.

>> Où Stationner

Une fois arrivé à l'Arcouest, vous pouvez stationner sur les parkings mis à votre disposition :

  • le parking de l’Embarcadère, sous vidéo-surveillance, 250 places
  • un parking municipal de 1300 places ; non surveillé - 5€/jour/véhicule - 8€/jour/camping-car ou véhicule de plus de 2m10

>> Éviter les bouchons en prenant le bus

Garez tranquillement votre voiture sur le parking du Champ-De-Foire rue du Cdt Jean Le Deut à Paimpol et prenez le bus.

La ligne 24 - Paimpol / L’Arcouest du réseau Axeo vous dépose au pied de l’embarcadère en descendant à l’arrêt Pointe de l’Arcouest (terminus de la ligne 24).

>> Info trafic

Afin de bénéficier des meilleures conditions d’accueil, découvrez les projections de fréquentation pendant votre séjour.

Des gestes éco-responsables

1er site naturel classé en 1907, l'île de Bréhat mérite qu’on la respecte pour la retrouver toujours aussi belle et accueillante. Que ce soit dans le domaine de l’eau, de l’énergie, de la biodiversité et des paysages, les ressources des îles sont limitées. Aidez-nous à préserver l'archipel de Bréhat :

  • Les sentiers côtiers sont réservés exclusivement aux piétons.
  • Les bâtons de marche à pointe métallique endommagent les sentiers, ils sont interdits.
  • Les galets protègent le littoral des assauts de l’océan : il ne faut ni les ramasser, ni les empiler.
  • Les fleurs de l’île sont fragiles et précieuses : ne les cueillons pas, elles sont plus belles dans la nature.
  • L’insularité complique la gestion des déchets, pensons à les ramener sur le continent.
  • L’eau et l’énergie sont rares : soyons économe, et n’hésitez pas à discuter avec les îliens qui vous expliqueront leur mode de vie.

L'archipel de Bréhat depuis Ploubazlanec